Imprimer la page Envoyer la page à un(e) ami(e)
  Vous êtes ici : Accueil > L'Aisne agricole > Les métiers
Les métiers

» Agriculteur/Agricultrice
» Salarié(e) agricole en élevage laitier
» Salarié(e) agricole grandes cultures ou polyculture élevage
» Salarié(e) agricole en élevage porcin
» Chef d'exploitation/salarié(e) en maraîchage
» Horticulteur/salarié(e) en horticulture
» Vigneron/salarié(e) en exploitation viticole
» Paysagiste/salarié(e) en jardins et espaces verts
» Meunier
» Agriculteur/transfomateur/commercial
» Technicien traitement des eaux
» Responsable qualité en IAA

Les métiers de l'agriculture.

Fiche n° 1
Agriculteur/Agricultrice

> Ce qu'il fait 
- Il cultive la terre et élève des animaux avec des pratiques respectueuses de l'environnement.
- Il travaille manuellement et à l'aide d'engins agricoles.
- Il se tient informé des évolutions techniques.
- Il s'occupe de la gestion de l'entreprise.
- Il est responsable de son exploitation, de ses salariés, de son matériel et de ses animaux

> La formation pour devenir Agriculteur ou Agricultrice
- Pour bénéficier d'aides financières à l'installation, il faut avoir au minimum un BAC agricoles.
- Aujourd'hui, et, bien plus demain, l'agriculteur, chef d'entreprise devra avoir un BTSA ou un diplôme d'ingénieur.
Connaître les centres de formation.

Fiche n° 2
Salarié(e) agricole en élevage laitier
> Ce qu'il fait
- Il assure la traite des vaches.
- Il nourrit les vaches et les veaux.
- Il nettoie les bâtiments d'élevage.
- Il observe les animaux et les soigne.
- Il entretient, les clôtures et les bâtiments.
- Il participe aux travaux des champs.

> La formation pour devenir salarié(e) agricole en élévage laitier
En option production animale avec le niveau :
- CAPA (Certificat, d'Aptitude Professionnelle Agricole).
- BEPA (Brevet d'Etudes Professionnelles Agricoles).
- BAC PRO (Baccalauréat professionnel).
- BAC technologique.
- BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole).
Connaître les centres de formation.

Fiche n° 3
Salarié(e) agricole grandes cultures ou poylculture élevage

> Ce qu'il fait
- Il suit les productions végétales et animales.
- Il conduit le tracteur et ses outils ainsi que d'autres engins agricoles.
- Il prépare et règle le matériel, contrôle les résultats et apporte éventuellement des modifications aux réglages.
- Il assure l'entretien courant des machines.
- Il effectue des réparations mécaniques simples.

> La formation pour devenir salarié(e) agricole grandes cultures ou polyculture élevage
avec le niveau :
- CAPA (Certificat d'Aptitude Professionnelle Agricole).
- BEPA (Brevet d'Etudes Professionnelles Agricoles).
- BAC PRO (Baccalauréat professionnel).
- BAC technologique.
- BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole).
Connaître les centres de formation.

Fiche n° 4
Salarié(e) agricole en élevage porcin

> Ce qu'il fait
- Il élève des truies, des porcs, et des porcelets.
- Il surveille l'alimentation, observe, manipule, soigne les animaux.
- Il suit la reproduction, la gestation et la naissance des porcelets.
- Il nettoie les bâtiments.
- Il suit les indicateurs techniques et économiques de l'atelier.
- Il utilise du matériel informatique.

> La formation pour devenir salarié(e) agricole en élevage porcin
En option production animale avec le niveau :
- CAPA ( Certificat d'Aptitude Professionnelle Agricole).
- BEPA (Brevet d'études Professionnelles Agricoles).
- BAC PRO (Baccalauréat professionnel).
- BAC technologique.
- BTSA (Brevet de Technicien Supérieur Agricole). 
Connaître les centres de formation.

Télécharger les fiches métiers de l'agriculture (n°1 à 4 )

Les métiers de l'horticulture, du paysage et de la vigne.

Fiche n° 5
Chef d'exploitation/salarié(e) en maraîchage
> Ce qu'il fait
- En compagnie du maraîcher, le salarié est présent du début à la fin de la culture de production légumière.
- Il assure le travail du sol, la préparation du lit de semence, le semis, le désherbage, le repiquage, et l'arrosage. Ces travaux sont réalisés manuellement ou mécaniquement.
- Tous les jours, il observe ses cultures pour analyser leur état sanitaire.
- Il nettoie ses outils, il effectue l'entretien du matériel (l'arracheuse, le tracteur, le motoculteur), il participe à la récolte des légumes.
- Il doit être à la pointe de le technicité afin d'évoluer avec du matériel performant : laveuse de poireaux, réglage du pulvérisateur...

> La formation pour devenir chef d'exploitation/salarié(e) en maraîchage
- CAPA productions horticoles, spécialité productions forales et légumières.
- BPA horticulture.
- BEPA productions horticoles, spécialité productions florales et légumières.
- BAC PRO productions horticoles, spécialité productions florales et légumières.
- BP productions horticoles, spécialité productions florales et légumières.
- BTS productions horticoles, support productions florales et légumières.
Connaître les centres de formation.

Fiche n° 6
Horticulteur/salarié(e) en horticulture
> Ce qu'il fait
- Le salarié en horticulture travaille conjointement avec son employeur chef d'entreprise horticole pour produire des fleurs et des plantes d'ornement.
- Il assure les travaux de culture tels que le semis, le repiquage, l'arrosage, les pincements, la fertilisation...
- Il observe tous les jours l'état sanitaire de ses plantes et juge de quoi elles ont besoin.
- Il nettoie les serres, effectue l'entretien du matériel et met en place les étalages pour la vente de ses produits.
- Il réalise des compositions florales pour les grandes occasions (mariages, communions...).

> La formation pour devenir horticulteur/salarié(e) en horticulture.
- CAPA productions horticoles, spécialités pépinières, productions florales et légumières.
- BEPA productions horticoles, spécialités pépinières, productions florales et légumières.
- BPA horticulture.
- BAC PRO productions horticoles, spécialités pépinières, productions florales et légumières.
- BP productions horticoles, spécialités pépinières, productions florales, productions légumières.
- BTSA support productions florales, productions légumières.
Connaître les centres de formation.

Fiche n° 7
Vigneron/salarié(e) en exploitation viticole
> Ce qu'il fait
- En collaboration avec le viticulteur, le salarié participe aux soins de la vigne.
- Il exécute les tailles et le liage de la vigne selon la règlementation en vigueur.
- Il participe à la mise en place des plantations.
- Il effectue l'ensemble des travaux en vert (ébourgeonnage, épamprage, relevage, palissage).
- Il entretient les installations de vigne (piquets, fils...).
- Il participe aux différents travaux de cave (tirage, dégorgement, habillage).
- Il entretient le pressoir, la cuverie.
- Il conduit un tracteur agricole (transport de la vendange, du matériel) et l'enjambeur.
- Il règle et utilise le matériel agricole (pulvérisateur, rogneuse, semoir à engrais...).
- Il s'adapte à l'utilisation de l'électronique d'assistance pour les différents matériels.
- Il reçoit occasionnellement les clients pour la vente du vin.

> La formation pour devenir vigneron/salarié(e) en exploitation viticole.
- CAPA vigne et vin.
- BEPA conduite de productions agricoles, spécialité vigne et vin.
- BAC PRO conduite et gestion de l'exploitation agricole vigne et vin.
- BPA viticulture.
- BP responsable d'exploitation agricole vigne et vin.
- BTSA viticulture - oenologie.
Connaître les centres de formation

Fiche n° 8
Paysagiste/salarié(e) en jardins et espaces verts
> Ce qu'il fait
- Il travaille souvent en équipe.
- Il met tout en oeuvre pour satisfaire les exigences des clients qui commandent le chantier : élagage, tonte, aménagement, de jardins publics, parcs de jeux ou terrains de sport, irrigation.
- Il peut pratiquer la maçonnerie, le terrassement, l'entretien des arbres ou l'aménagement végétal ; il possède souvent une spécialité dans un des domaines du paysage.
- Il change régulièrement de chantier, son travail est diversifié.
- Il doit être précis dans ses gestes, efficace et rapide.

> La formation pour devenir paysagiste/salarié(e) en jardins et espaces verts.
- CAPA travaux paysagers.
- CAPA entretien de l'espace rural.
- BEPA travaux paysagers.
- BEPA entretien et aménagement des espaces naturels et ruraux.
- BPA jardins et espaces verts.
- BP travaux paysagers.
- BAC PRO travaux paysagers.
- BTSA aménagements paysagers.
Connaitre les centres de formation

Télécharger les fiches métiers de l'horticulture, du paysage et de la vigne (n°5 à 8)

Les métiers de l'agroalimentaire, des biotechnologies et laboratoires.

Fiche n° 9
Meunier
>  Ce qu'il fait
- Il gère les approvisionnements en blé (achats, stockage).
- Il analyse la qualité des blés et interprète les résultats d'analyse.
- Il assemble et corrige les différents blés.
- Il maîtrise toutes les phases de meunerie.
- Il nettoie quotidiennement le moulin.
- Il gère les livraisons des clients.
- Il peut être commercial.
- Il peut être le pilote d'une installation agroalimentaire intégrée/machine salle de commande centralisée.
- Il surveille l'application des formules et des recettes.
- Il gère également l'approvisionnement et les stocks.

> La formation pour devenir meunier.
- BAC généraliste ou professionnel (expl. bio-industries de la transformation).
- BTS industrie céréalières, BTS technologies végétales.
- Licence professionnelle.
- Formation d'ingénieur.

Fiche n° 10
Agriculteur/transformateur/commercial.
> Ce qu'il fait
- Il produit des fruits et légumes ou élève des animaux.
- Il doit abattre ou faire abattre, découper ou faire découper ses produits d'élevage.
- Il transforme et cuisine ses matières premières.
- Il commercialise ses produits à la ferme, sur des marchés, des foires, par correspondance ou auprès de restaurateurs.
- Il doit aussi gérer son entreprise, organiser la production et la transformation en fonction de ses débouchés (saisonnalité).

> La formation pour devenir agriculteur/transformateur/commercial.
- BEPA Transformation (Laboratoire et Contrôle de Qualité), (Industrie agroalimentaire).
- BTA Transformation (laboratoire d'analyses).
- BAC TECHNO. Science et technologie du produit agroalimentaire.
- BTSA Analyse agricoles, biologiques et biotechnologiques.
- BTSA Industries agroalimentaires
- Licences professionnelles.

Fiche n° 11
Technicien traitement des eaux.
> Ce qu'il fait
- Il analyse au moins une fois par jour les eaux qui rentrent dans la station d'épuration, eaux de ville, village ou eaux d'usine de fabrication.
- En fonction des analyses (type de pollution, charge hydraulique,...) Il doit ensuite gérer les flux entrant en station en les envoyant dans différents bassins de stockage ou de traitement.
- Il doit savoir gérer les imprévus type pollution inhabituelle ou fortes précipitations climatiques.
- Il doit faire remonter très rapidement aux autorités compétentes tout changement brusque dans la qualité des eaux de rejet dans le milieu naturel.

> La formation pour devenir Technicien traitement des eaux.
- Le niveau de recrutement augmente vers le niveau BTS, DUT, CFPA option "maîtrise de l'eau", traitement et épuration des eaux.

Fiche n° 12
Responsable qualité en IAA
> Ce qu'il fait
- Il met en place des procédures afin de fabriquer un produit conforme aux données transmises par le bureau d'étude de l'entreprise.
- Il forme les équipes aux nouvelles données de fabrication.
- Il contrôle les matières premières et les produits finis.
- Il travaille en étroite relation avec l'ensemble des services (ressources humaines, bureau d'étude, fabrication, maintenance...).
- Il participe à l'amélioration des procédés de fabrication tant d'un point de vue équipement, gestion du personnel qu'organisationnel.

> La formation pour devenir responsable qualité en IAA.
- Le plus souvent LMD (Licence, Master, Doctorat) diplômes d'ingénieur.
- Promotion interne avec accompagnement en formation continue.
- Maîtrise de l'anglais quasiment obligatoire.
- Formation agricoles : BAC agricole suivi d'un BTS IAA, suivi d'une licence spécialisée.
- Ecole d'ingénieur.

Télécharger les fiches de l'agroalimentaire, des biotechnologies et laboratoires (n° 9 à 12)